Théâtre au pluriel

LA PARENTHESE ECARLATE

LA PARENTHESE ECARLATE

LA PARENTHESE ECARLATE

Création 2018

 

La Parenthèse Ecarlate est une jeune compagnie de théâtre campinoise (Champigny-Sur-Marne)  fondée en 2018.

L’approche de la pratique du théâtre est basée sur l’ouverture, le partage et l’exploration.

L’ouverture quant au répertoire classique et contemporain. Et aussi, l’ouverture quant aux thématiques intimes et de société. Le partage du théâtre en tant que bien commun, un outil civilisationnel, pour se comprendre, comprendre l’étranger, comprendre le monde. Et enfin, l’exploration des grands textes qui représentent pour la compagnie, la sève même du théâtre d’ici et maintenant, comme de toujours.

Ce qui importe le plus La Cie La Parenthèse Ecarlate, c’ est de rencontrer le public. Elle privilégie et multiplie les possibilités d’échanges.

 

 

Historique:

2022:

Mais n’te promène donc pas toute nue ! Georges Feydeau.

« Un spectacle « Feydeauménal » et tout public !  Cet auteur est peut-être le seul à être à la fois totalement classique et totalement populaire. »

La scène s’ouvre sur un face-à-face conjugal ! Mais cet affrontement pourrait aussi être un débat politique de second tour d’élection présidentielle.

 

– En 2021/22

Le Misanthrope  de Molière.

Un texte pertinent et toujours d’actualité.

Quelle place pour la vérité ?

Doit-elle être absolue ?

Quelle place pour l’apparence ?

A l’heure des rumeurs, fake news, des injustices, la radicalité d’Alceste peut-elle nous aider ?

 

– En 2019/2020

Duel au canif » de Guy de Maupasssant.

Texte connu, extrêmement fort, mettant en perspective la question des violences et de l’emprise masculine faites aux femmes.

Un texte très actuel qui a donné lieu à des échanges « bord de plateau », avec un public jeune et aussi plus âgé, à l’occasion de la représentation très émouvante le 8 mars 2020 pour la journée mondiale de la femme.

 

– En 2018/2019

Mise en scène « Les héritiers du Moyen-Chari, l’espoir permis ».

Coproduction avec une association tchadienne et en partenariat avec le CEDRE (centre d’entraide dédié aux personnes exilées, 75019 Paris).

Avec un collectif de comédiens/musicien primo arrivants, ou issus de migrations anciennes, et à partir d’un texte contemporain.

 

 

A voir ou à revoir :